top of page

L'AHCC : Un supplément naturel pour renforcer l'immunité contre le cancer

Dernière mise à jour : 1 mars

Depuis des milliers d'années, les êtres humains ont utilisé les propriétés bénéfiques des éléments naturels pour se soigner. Parmi ces ressources, certains champignons se sont révélés efficaces pour renforcer les défenses immunitaires. Aujourd'hui, la science confirme les connaissances empiriques des anciens en démontrant que les champignons, notamment ceux de la famille du shiitake, sont capables d'améliorer la capacité du système immunitaire à se défendre.


Dans cette course à la compréhension des mécanismes, une étude récente s'est intéressée à l'AHCC, un supplément naturel japonais à base de champignons, et a permis d'approfondir notre compréhension de ses effets immunostimulants.


Un extrait de champignons pour renforcer le système immunitaire :


L'AHCC, également connu sous le nom de Composé Corrélé d'Hexose Actif, est un extrait de champignons appartenant à la famille des Basidiomycètes. Composé à 74 % de chaînes oligosaccharidiques, l'AHCC est considéré comme un immunostimulant naturel.


En consommant de l'AHCC, on soutient théoriquement le système immunitaire de l'organisme, renforçant ainsi sa capacité à lutter contre les agresseurs externes et les cellules cancéreuses. Par exemple, lors d'une infection grippale, la consommation d'AHCC peut contribuer à éliminer plus rapidement les virus, à prévenir l'infection ou à en atténuer la gravité.


Dans le cas de maladies plus graves, comme le cancer, une meilleure immunité à long terme peut faire pencher la balance en faveur d'une thérapie réussie. Parfois, la guérison dépend de petits détails... Mais comment exactement les molécules de l'AHCC accomplissent-elles ces exploits ?

Cette question, qui a longtemps intrigué les chercheurs, est aujourd'hui presque élucidée.

Les polysaccharides de l'AHCC et leur impact sur les lymphocytes NK :


Les chercheurs ont découvert que les longues chaînes glucidiques de l'AHCC augmentent le recrutement, l'activité et l'efficacité de cellules spécifiques appelées lymphocytes NK (Natural Killers, ou Tueurs naturels). Ces cellules sont immuables tout au long de notre vie, et elles ne s'adaptent pas aux intrus qu'elles rencontrent. Leur rôle principal est de détruire toutes les cellules étrangères sur leur chemin. On les considère comme les premières lignes de défense de notre immunité, des sentinelles.


Heureusement, elles sont capables de reconnaître leurs semblables grâce à des récepteurs membranaires spécifiques, et lorsqu'elles rencontrent des cellules identiques, elles inhibent leur pouvoir destructeur. Elles conservent alors précieusement les substances chimiques destructrices (perforine, granzyme, serglycine) pour les autres cellules, celles qui sont étrangères ou qui paraissent anormales. C'est notamment le cas des cellules tumorales, dont les membranes cellulaires présentent souvent des caractéristiques aberrantes.


Lutter contre le cancer avec l'AHCC
Freiner le développement du cancer avec l'AHCC

Si ces anomalies sont suffisamment nombreuses, les lymphocytes NK décident de passer à l'attaque. Ils sont également capables de reconnaître les cellules marquées par des anticorps, indiquant que d'autres cellules immunitaires les ont identifiées comme suspectes. Le sort réservé à ces cellules est tout aussi funeste. Ainsi, les lymphocytes NK sont non seulement les premières lignes de défense, mais ils jouent également un rôle crucial en sécrétant des messagers chimiques appelés cytokines (interféron-y, TNFβ, TNFβ, GM-CSF, IL-10 et IL-13).


Ces cytokines coordonnent, régulent et recrutent l'ensemble des autres composants du système de défense du corps. En d'autres termes, les lymphocytes NK émettent des ordres et veillent à leur exécution !


L'effet spécifique de l'AHCC dans la lutte contre le cancer :


Les bienfaits de l'AHCC observés dans les études sur les cancers de l'estomac, du colon, des ovaires et du foie ne sont pas seulement dus à une stimulation de l'immunité et à une surveillance accrue des lymphocytes NK à l'égard des cellules tumorales.


En réalité, les chaînes polysaccharidiques de l'AHCC interagissent directement avec un mécanisme impliqué dans le développement des cancers. Au cœur de ce mécanisme se trouve le facteur de transcription STAT3, un complexe de protéines qui se trouve normalement dans le cytoplasme des cellules et qui est inactif.


Cependant, lorsque certains messagers chimiques se fixent sur le STAT3, celui-ci est capable de pénétrer dans le noyau de la cellule et d'activer des gènes qui étaient jusqu'alors silencieux. Ces gènes empêchent les cellules de mourir en désactivant le processus normal de sénescence, tout en augmentant leur résistance aux lymphocytes NK qui chercheraient à les détruire.


Il n'est donc pas étonnant de constater que ces gènes sont surexprimés dans les cellules cancéreuses, conférant à celles-ci une invincibilité qui permet la prolifération et l'immortalité de la tumeur. Pour éviter que les cellules cancéreuses deviennent immortelles et résistantes aux cellules immunitaires, il est donc nécessaire d'empêcher le facteur de transcription STAT3 d'activer les gènes qui lui sont associés.


C'est précisément ce que font les chaînes α-1,4-glucanes de l'AHCC. Grâce à leur interaction avec une famille de protéines appelées SHP-1, elles inhibent le facteur de transcription STAT3, entravant ainsi le développement des cancers.


Une différence significative pour une meilleure santé :


En augmentant le nombre et l'efficacité des lymphocytes NK et des autres cellules immunitaires, ainsi qu'en interférant avec le mécanisme qui rend les cellules cancéreuses immortelles, l'AHCC est un supplément à prendre au sérieux en cas de déficiences immunitaires ou dans le cadre d'une lutte acharnée contre la maladie, comme le cancer. Lorsque la bataille est difficile à remporter, le moindre avantage peut faire la différence à long terme. L'avantage immunitaire conféré par l'AHCC est donc loin d'être négligeable...


Voici les situations qui pourraient bénéficier de l'utilisation de l'AHCC pour améliorer la qualité de leur réponse immunitaire : cancer, troubles du sommeil, stress, dépendances (alcool, tabac...), défenses naturelles affaiblies, préventions des troubles de la respiration hivernaux.


Il est important de souligner que l'utilisation de l'AHCC comme complément alimentaire doit se faire après consultation d'un professionnel de la santé qualifié et ne doit pas remplacer un traitement médical approprié.


--- Clause de non-responsabilité : Cet article est fourni à titre d'information uniquement et n'est pas destiné à remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé qualifié avant de commencer une nouvelle supplémentation ou un nouveau traitement.


Annick Vivicorsi / prendre rendez-vous

Vivicorsi Bio est un e-commerce qui propose une large sélection de produits de bien-être d'origine naturelle et biologique.


Sources :

Smith JA, Mathew L, Gaikwad A, Rech B, Burney MN, Faro JP, Lucci JA 3rd, Bai Y, Olsen RJ, Byrd TT. From Bench to Bedside: Evaluation of AHCC Supplementation to Modulate the Host Immunity to Clear High-Risk Human Papillomavirus Infections. Front Oncol. 2019 Mar 20;9:173. doi: 10.3389/fonc.2019.00173. PMID: 30949451; PMCID: PMC6435520.






125 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page