top of page

Papillomavirus (HPV) et AHCC shiitake

Dernière mise à jour : 21 mars

Un chiffre effrayant : un tiers des cancers associés à des infections sont causés par le papillomavirus humain (HPV). Des études récentes sur l'AHCC (Active Hexose Correlated Compound) issu du shiitake sont prometteuses.


L'AHCC pourrait-il renforcer la réponse immunitaire et combattre les infections persistantes de HPV ?


Vous trouverez de l'AHCC Shiitaké chez vivicorsi-bio.fr.


Dans cet article, nous explorerons :

  • le papillomavirus humain et le risque de cancer

  • le soutien immunitaire prometteur du AHCC

  • L'AHCC pour éliminer les infections à HPV

  • Le rôle du AHCC dans la modulation immunitaire





Le papillomavirus humain et le risque de cancer


Le virus du papillome humain (HPV) est une infection virale courante qui se transmet principalement par contact sexuel.


Bien que la plupart des infections par le HPV soient bénignes et se résolvent d'elles-mêmes, certaines souches du virus sont associées à un risque accru de développer différents types de cancer, notamment le cancer du col de l'utérus chez la femme, mais aussi des cancers affectant les hommes.


1. Impact du HPV sur le risque de cancer


Le HPV est impliqué dans près d'un tiers des cancers liés à des infections dans le monde.


Chez l'homme, les souches oncogènes du HPV peuvent entraîner des cancers de l'anus, du pénis, de la gorge, de la bouche et du larynx.


L'infection par le HPV peut provoquer des lésions précancéreuses qui, si elles ne sont pas traitées, peuvent évoluer en cancer.


2. Mécanismes biologiques impliqués


Le HPV peut intégrer son ADN dans celui des cellules hôtes, perturbant ainsi le cycle cellulaire normal et favorisant l'accumulation de mutations génétiques.


En particulier, les protéines virales E6 et E7 du HPV peuvent inactiver les protéines régulatrices clés des cellules, telles que p53 et les protéines de la famille des rétino-blastomes, conduisant à une prolifération cellulaire incontrôlée et à une inhibition de l'apoptose (mort cellulaire programmée).


3. Prévention et importance du dépistage


La vaccination contre le HPV représente l'une des mesures préventives les plus efficaces pour réduire le risque de cancers liés au HPV.


Les vaccins actuellement disponibles ciblent les souches les plus oncogènes du virus et sont recommandés pour les préadolescents, tant les filles que les garçons, avant qu'ils ne soient exposés au virus.


De plus, les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, un groupe à haut risque de cancer anal lié au HPV, peuvent bénéficier d'un dépistage régulier.


4. Traitement des infections par le HPV


Bien qu'il n'existe pas de traitement pour éliminer le virus lui-même, les lésions précancéreuses et cancéreuses causées par le HPV peuvent être traitées efficacement si elles sont détectées à un stade précoce.


Les options de traitement varient en fonction de la localisation et du stade de la lésion et peuvent inclure la chirurgie, la radiothérapie ou la chimiothérapie.


L'AHCC : Un soutien immunitaire prometteur


L'Active Hexose Correlated Compound (AHCC) est un extrait naturel obtenu à partir du mycélium du champignon shiitake (Lentinula edodes).


Reconnu pour ses propriétés immunomodulatrices, l'AHCC a suscité l'intérêt de la communauté scientifique et médicale en raison de ses potentiels bienfaits sur la santé, notamment dans le renforcement du système immunitaire et la lutte contre diverses infections, y compris le virus du papillome humain (HPV).


1. Renforcement du système immunitaire par l'AHCC


L'AHCC agit en stimulant l'activité des cellules immunitaires clés, telles que les macrophages, les cellules dendritiques, les cellules tueuses naturelles (NK) et les cytokines.


Ces cellules jouent un rôle vital dans la réponse immunitaire de l'organisme, aidant à identifier et à éliminer les agents pathogènes et les cellules anormales.


En améliorant la fonctionnalité de ces cellules, l'AHCC contribue à optimiser la réponse immunitaire globale, ce qui peut aider l'organisme à combattre plus efficacement les infections et à prévenir leur récurrence.


2. L'AHCC et la lutte contre le HPV


Des recherches préliminaires ont indiqué que l'AHCC pourrait être particulièrement bénéfique dans la gestion des infections persistantes par le HPV, un facteur de risque majeur pour plusieurs types de cancer.


En renforçant le système immunitaire, l'AHCC peut aider l'organisme à éliminer le virus et à réduire le risque de développement de lésions précancéreuses.


Bien que ces études soient prometteuses, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer l'efficacité de l'AHCC dans la prévention et le traitement des infections par le HPV et pour déterminer les dosages optimaux.


3. Consommation et sécurité de l'AHCC


L'AHCC est généralement considéré comme sûr et bien toléré. Il est disponible sous forme de compléments alimentaires et peut être intégré dans le régime quotidien comme mesure préventive pour soutenir la santé immunitaire.


Cependant, il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé avant de commencer tout nouveau complément, particulièrement pour les personnes sous traitement médical, les femmes enceintes ou allaitantes, et les individus ayant des conditions médicales spécifiques.


L'AHCC pour éliminer les infections à HPV persistantes


L'Active Hexose Correlated Compound (AHCC) est un extrait précieux issu du mycélium du champignon shiitake, réputé pour ses multiples vertus santé. En particulier, l'AHCC est reconnu pour son action immunomodulatrice, c'est-à-dire sa capacité à équilibrer et renforcer le système immunitaire.

Cette propriété est cruciale car elle permet au corps de mieux résister et réagir face à divers agents pathogènes, y compris les virus tels que le HPV, qui est associé à plusieurs types de cancers.


Le mécanisme d'action de l'AHCC implique une stimulation des cellules immunitaires comme les macrophages, les cellules NK (Natural Killer) et les cytokines, qui jouent un rôle essentiel dans la défense de l'organisme contre les infections et les maladies. En augmentant l'activité de ces cellules, l'AHCC aide le corps à détecter et à éliminer plus efficacement les cellules infectées ou anormales.


De plus, l'intérêt scientifique et médical pour l'AHCC ne cesse de croître en raison de ses potentiels bienfaits thérapeutiques, notamment dans la prévention des infections récurrentes et le soutien au traitement de conditions liées à une immunité affaiblie.


Des études cliniques sont en cours pour mieux comprendre comment cet extrait peut être utilisé de manière optimale dans divers contextes médicaux, y compris dans la gestion du HPV, soulignant son importance comme complément potentiel dans les stratégies de santé globale.


Le rôle de l'AHCC dans la modulation immunitaire


L'efficacité de l'AHCC dans la lutte contre les infections à HPV persistantes peut être attribuée à sa capacité à moduler le système immunitaire.


Il peut augmenter la production d'interférons, des protéines cruciales pour la défense antivirale, et renforcer l'activité des cellules tueuses naturelles (NK) qui ciblent les cellules infectées.


En outre, l'AHCC semble jouer un rôle dans la régulation de l'IFN-β, une cytokine essentielle pour la clairance des infections à HPV.


Dosage et recommandations d'utilisation de l'AHCC


Le dosage optimal d'AHCC peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que l'âge, le poids, le sexe et l'état de santé général. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de commencer tout nouveau supplément, y compris l'AHCC.


Cependant, les études suggèrent généralement une dose quotidienne d'environ 3 grammes d'AHCC pour obtenir des effets anti-inflammatoires optimaux.


L'AHCC et son rôle dans la gestion des affections inflammatoires chroniques


Les affections inflammatoires chroniques, telles que l'arthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse, nécessitent souvent une gestion à long terme de l'inflammation.


L'AHCC peut jouer un rôle important dans la gestion de ces affections en réduisant les symptômes inflammatoires, en renforçant le système immunitaire et en améliorant la qualité de vie des patients.


Des études préliminaires ont montré que l'AHCC peut réduire les douleurs articulaires, diminuer l'inflammation intestinale et réduire la fréquence des poussées inflammatoires chez les personnes atteintes de ces affections. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats et déterminer l'efficacité à long terme de l'AHCC dans la gestion des affections inflammatoires chroniques.


L'AHCC par rapport à d'autres suppléments naturels anti-inflammatoires


Il existe de nombreux suppléments naturels avec des effets anti-inflammatoires qui seraient similaires à ceux de l'AHCC.


Parmi les plus populaires, on retrouve :


Bien que ces suppléments puissent offrir certains avantages pour réduire l'inflammation, l'AHCC se distingue par sa composition unique de polysaccharides et son efficacité prouvée dans les études cliniques.


De plus, l'AHCC a un excellent profil de sécurité, avec très peu d'effets secondaires signalés, ce qui en fait un choix sûr et fiable pour ceux qui cherchent à réduire l'inflammation naturellement.


L'AHCC et ses effets secondaires potentiels


Dans l'ensemble, l'AHCC est considéré comme sûr et bien toléré par la plupart des personnes qui l'utilisent. Cependant, comme pour tout supplément, il existe un risque potentiel d'effets secondaires.


Les effets secondaires les plus couramment signalés sont légers et comprennent des nausées, des maux d'estomac et des éruptions cutanées. Ces effets secondaires sont généralement temporaires et disparaissent d'eux-mêmes après quelques jours.


Il est important de noter que l'AHCC peut interagir avec certains médicaments.


Conclusion : vers une approche naturelle de gestion des infections à HPV


Les résultats prometteurs des études sur l'AHCC ouvrent la voie à une approche naturelle et sécuritaire pour lutter contre les infections à HPV persistantes.


En renforçant la réponse immunitaire, l'AHCC peut aider à éliminer le virus et prévenir le développement de cancers liés au HPV. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre les mécanismes d'action et déterminer les schémas de traitement optimaux.


En tant que complément potentiel à d'autres interventions médicales, l'AHCC offre une lueur d'espoir pour la prévention et la gestion des infections à HPV.


Sources :

  • Aradi RP et alii, "The human papillomavirus (HPV) - related cancer biology", in Biomed Pharmacother, octobre 2018, consultable ici.

  • Smith JA et alii, "Supplementation to support immune function to clear persistent human papillomavirus infections", in Font Oncol. juin 2022, consultable ici.


--- Clause de non-responsabilité : Cet article est fourni à titre d'information uniquement. Il n'est pas destiné à remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé qualifié avant de commencer une nouveau supplément ou un nouveau traitement.


Annick Vivicorsi / Certifiée en micronutrition

675 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Hozzászólások


bottom of page